Orthodontie de l'adulte

  • Les motivations des adultes pour suivre un traitement de redressement dentaire sont de plus en plus grandes de nos jours.

    En franchissant le seuil d'un cabinet d'orthodontie, beaucoup laissent au vestiaire leurs complexes et leur crainte de la moquerie idiote. Il semble, que le Belge commence, à acquérir ce comportement plein de maturité que les Américains ont depuis plus de 20 ans. Il pense enfin à lui, à sa santé, son bien-être avant de penser au « qu’en dira-t-on ? »

    Les motivations peuvent être nombreuses car, l’âge aidant, d’autres soucis apparaissent que les plus jeunes ne connaissent pas.

    • Citons en quelques-unes :
    • la recherche esthétique assurée par un bel alignement dentaire
    • le souci de parfaire les résultats d’un traitement mal suivi pendant l’adolescence
    • le besoin de se sentir enfin bien dans sa peau, plus séduisant, plus séduisante
    • la protection du parodonte ou les dents qui commencent à se déchausser
    • l’ulcération de muqueuse par le mordillement agressif des incisives inférieures
    • la préparation des axes dentaires en vue d’une restauration prothétique
    • l’établissement d’une occlusion permettant, enfin, de mastiquer correctement
    • le bon fonctionnement de l’ATM (l’ensemble articulaire des mâchoires situé en avant des oreilles)

    Les dernières réticences avant de s’engager dans l’aventure sont gommées par les possibilités modernes qui, à l’efficacité, ajoutent la discrétion grâce à l’utilisation de matériaux nouveaux comme les brackets en vitrocéramique ou de nouvelles pratiques comme les techniques linguales.

    appareil transp semi.jpg

    L’approche d’un traitement orthodontique chez un adulte est souvent radicalement différente de celle réservée à l’enfant ou le jeune adolescent.

    Les contraintes de la vie sociale exigent la plupart du temps des traitements plus rapides et les malformations observées, le recours plus systématique à la chirurgie orthognathique puisque l’orthodontiste ne peut plus miser sur la croissance et la correction des dysfonctions éventuelles pour l’aider dans la conduite et à la réussite du traitement.

    Les traitements pourront d’aller d’une conception:

    • la plus simple – quand les circonstances le permettent et que le désir du patient est minimum – avec alignement des arcades dentaires et équilibration des rapports interdentaires par des meulages appropriés et précis des dents antagonistes,
    • à la plus complexe- avec une étape initiale (précédée parfois déjà d’une première intervention chirurgicale) orthodontique d’alignement qui préparera à l’étape de chirurgie orthognathique principale ou le stomatologue mettra les arcades osseuses en parfaite relation dans les trois plans de l’espace … pour terminer par une étape orthodontique finale qui ajuste finement les rapports entre les dents du haut et les dents du bas et permet de garantir ainsi une grande stabilité des résultats obtenus.

    Entre ces deux extrêmes, existent tous les degrés imaginables de difficultés, d’obstacles à surmonter, de souhaits à satisfaire.

    C’est pourquoi il est utile que le patient adulte exprime, très précisément, ses plaintes et ses attentes afin que l’orthodontiste puisse cerner, exactement, tous les problèmes et lui proposer le traitement le plus adéquat possible.

Catégorisation membres